Top 15 des films d’animation Pixar

Vers l’infini et au-delà !

Ah, Pixar. Studio d’animation dérivé de Lucasfilm, et soutenu à l’origine par nul autre que Steve Jobs en tant qu’actionnaire majoritaire (oui oui), il a su s’imposer au fil des ans comme la véritable fabrique à rêves du cinéma mondial. Depuis 1995 et le triomphe Toy Story, ce sont vingt-trois films en animation 3D – une révolution, à l’époque – qui sont venus bercer les vies d’enfants, d’adolescents et d’adultes sans distinction, faisant voyager petits et grands à travers des mondes extraordinaires. À chaque nouvelle œuvre, Pixar repousse les limites du cinéma d’animation sans jamais jouer une seule fausse note, et la sortie de leur dernier opus, Soul, est donc l’occasion de se faire une petite rétrospective : voici le top 15 des films d’animation Pixar !

Le choix de ne garder que quinze films sur les vingt-trois réalisés par le studio est arbitraire ; ont été écartés ceux que je n’ai pas vus du tout, ou pas revus depuis longtemps. Je précise également que ce classement est un avis personnel qui n’engage que moi !


15. Toy Story 4 (2019)

Toy Story 4 n’était pas un film nécessaire, étant donné que la saga des jouets animés avait déjà conclu tous les arcs narratifs instaurés au long d’une trilogie parfaite conclue de main de maître dans le grand final de Toy Story 3. Il n’en reste pas moins que le film reste une pure merveille d’animation, dévoilant un travail de texture et de lumière extraordinaire dans certaines scènes phénoménales (Le magasin d’antiquités, la scène sous la pluie) tout en offrant de subtils moments d’émotions – et bien sûr le retour en grande pompe de Bo Peep, absente du précédent opus. La saga Toy Story est la colonne vertébrale de Pixar et je ne peux songer à une meilleure façon d’entamer ce top !

14. Rebelle (2012)

https://media3.giphy.com/media/eNdZS6wyF4u9G/source.gif

En 2012, Pixar s’est avancé sur les plates-bandes de sa maison-mère Disney en proposant un film plus traditionnel centré autour d’une princesse, Rebelle. Foin de prince charmant à l’horizon cependant, car Merida est une princesse badass qui manie l’arc comme personne et n’hésite pas à se frotter à des ours maudits et des sorcières ébénistes pour sauver sa mère ensorcelée ! Niveau animation, on retiendra surtout la chevelure incroyable de l’héroïne, travaillée au cheveu près pour un rendu absolument remarquable.

13. Le Monde de Dory (2016)

https://media3.giphy.com/media/3o6ozgge4UJklqLgIg/source.gif

En général, si on met la saga Toy Story de côté, les suites Pixar ont tendance à passer à côté de leur cible et ne pas faire honneur au film original – c’est pourquoi Les Indestructibles 2, Monstres Academy ou les suites de Cars ne figurent pas dans ce classement. Malgré tout, je fais une exception pour Le Monde de Dory qui, s’il ne surpasse pas son prédécesseur, reste une aventure intelligente et amusante qui explore le passé du poisson-chirurgien que l’on aime tant. Rempli à ras bords de moments comiques et de nouveaux personnages géniaux (Hank, tmtc), le film s’affirme comme un divertissement familial qui sera sûr de faire sourire – mention spéciale au running-gag de Claire Chazal, et à la scène du camion. What a Wonderful World

12. Coco (2017)

https://media1.giphy.com/media/xT9IglrnssbU3YxyeY/source.gif

Les studios Pixar sont connus pour oser aborder des sujets complexes à travers l’animation, et c’est ce qui fait leur succès autant chez les enfants que leurs parents. Difficile de penser à un sujet plus complexe que la mort, et c’est pourtant là le thème central de Coco, récompensé par un Oscar du Meilleur Film d’Animation en 2018. Coincé entre quatre suites (Dory, Cars 3, Les Indestructibles 2 et Toy Story 4), ce one-shot se démarque comme une plongée spectaculaire dans un tout nouvel univers. Le design du royaume des morts est d’une majesté inoubliable, avec ses couleurs vives et chaleureuses et son architecture splendidement chaotique. La scène finale te fera forcément verser une larme – néanmoins, le film aurait pu avoir une place plus haute si la chanson « Ne m’oublie pas » m’avait plus ému.

11. Toy Story (1995)

Là où tout a commencé. En 1995, Toy Story est un pari fou, en plein âge d’or de la 2D (La décennie 90 avait été entamée côté Disney par La Belle et la Bête, Aladdin et Le Roi Lion) et on sait ce que ça a donné ! Toy Story, c’est le début d’une révolution dans le cinéma d’animation, et surtout la véritable naissance de Pixar. Des millions (Des milliards ?) d’enfants ont grandi avec Woody le cow-boy au serpent dans la botte et Buzz l’Éclair le ranger de l’espace, tant et si bien que pour beaucoup, le film constitue leur premier souvenir cinématographique. La raison pour laquelle les personnages de Toy Story restent si chers à mon cœur, c’est que je les ai littéralement connus toute ma vie. Vers l’infini et au delà !

10. Ratatouille (2007)

https://media4.giphy.com/media/wNDa1OZtvl6Fi/giphy.gif

Voilà une entrée qui donne faim ! En 2007, Pixar a posé ses valises en France pour un film délicieux qui fait honneur à l’une de nos fiertés nationales, la cuisine. Ratatouille, c’est une recette miracle qui mélange les meilleurs ingrédients du studio pour former un plat savoureux. « Tout le monde peut cuisiner » répétera à qui veut bien l’entendre le sympathique chef Gusteau, mais derrière cette exhortation culinaire se cache une magnifique fable sur l’importance des rêves et des passions en chacun de nous. Mention spéciale à Anton Ego, personnage mémorable, d’abord antagoniste, puis qui accède à la rédemption grâce à la cuisine.

9. Toy Story 3 (2010)

https://i.pinimg.com/originals/00/94/66/009466d86b86a4870cdd443d794838ee.gif

Comme évoqué précédemment, beaucoup d’entre nous ont grandi avec les films Toy Story. Toy Story 3 avait la lourde tâche de devoir laisser les personnages faire leurs adieux, tandis qu’Andy s’apprêtait à partir pour l’université. C’est le film de passage à l’âge adulte pour Pixar, le bouquet final d’une des sagas les plus aimées au monde. L’animation est à un niveau inégalé, et les émotions sont au rendez-vous de toutes les façons possibles. Si la scène de l’incinérateur ne t’a pas fait pleurer Billy, tu es un monstre.

8. Vice-Versa (2015)

Vice-Versa est une tentative de la part de Pixar de tenter quelque chose de totalement nouveau – et elle s’est avérée payante. Le film d’animation donne vie à toutes nos émotions dans un monde purement imaginaire, coloré et attrayant. Surtout, c’est une merveilleuse introspection dans nos souvenirs d’enfance, explorant avec nostalgie des moments passés. La morale nous apprend que la tristesse aussi est une émotion importante, et c’est sans doute précisément là ce qui fait la justesse émotionnelle des films d’animation du studio.

7. Les Indestructibles (2004)

https://thumbs.gfycat.com/CelebratedAmusingCapeghostfrog-size_restricted.gif

Encore aujourd’hui, Les Indestructibles reste parmi les meilleurs films d’animation de tous les temps (c’est dire la qualité des films qui vont suivre, mais que veux-tu, ce n’est pas de ma faute si Pixar ne fait que des chefs-d’œuvre !). En plus de cela, c’est également l’un des meilleurs films d’espionnage et de superhéros, tout court, plusieurs années avant même le début du MCU. La famille Indestructible est géniale sous tous rapports, les personnages secondaires sont inoubliables, surtout Edna, et le long-métrage nous offre des scènes dantesques entre la cascade de lave dans le QG du méchant et la bataille contre les sphéroïdes meurtriers. Ça me donne envie de le revoir tiens !

6. Toy Story 2 (1999)

https://i.skyrock.net/8386/91148386/pics/3224043427_1_6_pelFQ8fl.gif

J’ai tendance à ne pas re-regarder les films que je visionne, pour profiter de mon temps libre en voyant de nouveaux films plutôt qu’en revoyant ceux que je connais déjà. Malgré tout, j’ai dû visionner certains Pixar littéralement plusieurs dizaines de fois dans mon enfance, et si certains d’entre eux sont classés plus haut, celui que j’associe le plus à ces soirées en famille dans le canapé, c’est Toy Story 2. Suite parfaite d’un opus qui était déjà extraordinaire sous tous rapports, le film prolonge les aventures de Buzz et Woody en leur adjoignant de nouveaux personnages bienvenus, tout particulièrement la cow-girl Jessie qui a probablement la meilleure backstory de la franchise. C’est seulement le troisième Pixar, mais Toy Story 2 est déjà un manifeste de tout ce que le studio aurait à offrir dans les décennies à venir.

5. Monstres et Cie (2001)

Monstres et Cie a des allures de gigantesque bac à sable où les animateurs se sont donnés à cœur joie en façonnant des monstres plus étranges les uns que les autres dans de la pâte à modeler. C’est un film d’animation toujours ludique, un maelström de formes et de couleurs qui prend soin de nous faire rire jusque pendant son générique (La comédie musicale « Put that thing back where it came from or so help me », un moment d’anthologie) tout en sachant nous briser le cœur au moment opportun. Le film fête cette année ses vingt ans, mais la séquence de course-poursuite à travers les portes inter-dimensionnelles reste l’une des meilleures que Pixar ait jamais produites.

4. Là-Haut (2009)

https://media0.giphy.com/media/H8P253lLGnEn6/source.gif

Là-Haut est une aventure rocambolesque réunissant trois protagonistes improbables, un vieillard, un scout et un chien parlant, dans une quête éperdue pour retrouver un oiseau mythologique, ayant pour tout moyen de transport une maison volante suspendue à des centaines de ballons. Derrière ce pitch incroyable se cache pourtant l’une des histoires les plus émouvantes du studio Pixar, avec notamment la poignante séquence de la vie conjointe de Carl et Elie, s’inspirant en passant de l’histoire de la firme Disney à travers le méchant Charles Muntz – à une lettre près d’être l’homme qui a volé Oswald le lapin à Walt.

3. Le Monde de Némo (2003)

https://thumbs.gfycat.com/AnnualHopefulCrayfish-max-14mb.gif

Qui n’a pas rêvé de se lancer un jour à la poursuite de P. Sherman, au 42 Wallaby Way, Sydney, comme le font Marin et Dory pour retrouver Némo, le petit poisson clown ? Le Monde de Némo nous emmène à travers les océans de la planète dans une succession de tableaux plus splendides les uns que les autres : le récif de corail, le banc de méduses, le champ de mines sous-marines peuplé par les trois requins, les abysses, le courant est-australien et bien sûr le port rempli de mouettes à moitié abruties ; pendant que Némo se retrouve dans un aquarium avec une flopée de personnages génialement écrits. Le cinquième Pixar est épique sous tous rapports, et reste encore à ce jour un véritable triomphe d’animation.

2. WALL-E (2008)

« Put on your Sunday clothes there’s lots of worlds out there… » Comment oublier cet air que fredonne le petit robot WALL-E en parcourant les étendues désolées de notre planète Terre, croulant sous les gratte-ciels de déchets ? Cette scène d’introduction est une véritable leçon de cinéma, qui préfigure déjà l’ampleur épique du film qui va suivre. WALL-E, c’est l’odyssée de l’espace de Pixar, un chef-d’œuvre de science-fiction qui joue à la fois le rôle de fable écologique plus que jamais pertinente et comédie romantique entre deux êtres de métal et pourtant pleins de cœur. Le film nous emmène de scène en scène comme un voyage à travers l’univers, entre les immenses bennes à déchets de l’AXIOM et la salle de réparation des robots endommagés, sans oublier un ballet aérospatial armé d’un extincteur.

1. Soul (2020)

Soul est un véritable feu d’artifice, en ce sens qu’il nous procure la même sensation que les spectacles pyrotechniques. C’est un festival de lumières et de couleurs, parfois complétement abstrait, qui fait pourtant ressurgir en nous des souvenirs, des pensées, des émotions. Peut-être est-ce le biais de récence qui me le fait placer en tête de ce top, mais ce film constitue pour moi l’apogée de Pixar, l’aboutissement vers lequel tendaient tous leurs films précédents, autant visuellement que thématiquement. C’est un florilège de ce que le studio a fait de meilleur, parfait dans sa simplicité, et voir Soul, c’est en apprendre un petit peu plus sur cette merveilleuse chose qu’est la vie.


Voilà qui conclut mon top 15 des films d’animation Pixar ! Et toi Billy, les as-tu tous vus ? Lequel est ton préféré ? N’hésite pas à donner ton propre classement dans les commentaires !

— Arthur

Tous les gifs et images utilisés dans cet article appartiennent à la Walt Disney Company, et c’est très bien comme ça

5 commentaires sur “Top 15 des films d’animation Pixar

Ajouter un commentaire

    1. Je n’ai jamais été très fan de voitures, mais ça n’engage que moi ! Et tous les films de Pixar restent d’une qualité remarquable, c’est difficile d’établir un classement et à quelques places près, ça se joue vraiment à pas grand chose. C’est surtout l’occasion pour moi de mettre à l’honneur les films d’animation qui continuent de bercer ma vie depuis ma naissance, le top est surtout un prétexte 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :