2018 – INFINITY YEAR

Quelle année, mes aïeux, quelle année !

Nous sommes en 2019 mon cher Billy ! Bonne année à toi et tes amis, ta famille, ton chien, ton chat, … En ce début de nouvelle année, il est temps de faire le bilan de 2018, les séries que j’ai suivies, les films que j’ai regardés, et bien évidemment tout ce qui s’est passé au 7ème Café. Installe toi confortablement, attrape donc une bière, et c’est parti !

giphy[1]
Résumé de l’année 2018 selon Ian McKellen.

LE PETIT ÉCRAN

Commençons tout de suite par les séries. J’en regarde peu, donc ça va aller vite !

Dans l’ensemble, j’ai surtout continué à suivre des séries que je connaissais déjà avant : The Big Bang Theory, Young Sheldon, la saison 2 d’Atypical, et Star Trek : Discovery.

2018 a aussi marqué la fin de deux séries que j’adorais énormément : Star Wars Rebels et The Middle. En tant que grand fan de Star Wars, Rebels est un petit coup de cœur et la saison finale était pleine de surprises, et d’épisodes fantastiques. Le dernier combat entre Obi-Wan Kenobi et Dark Maul a été un très grand moment de l’univers SW, et le final de la série a bouclé tous les arcs narratifs d’une façon spectaculaire. En ce qui concerne The Middle, c’est tout bonnement à mon humble avis la meilleure comédie américaine. C’est l’histoire d’une famille moyenne des États-Unis, composée des parents Frankie et Mike, et des trois enfants plus demeurés les uns que les autres Axl, Sue et Brick. Pour peu que tu aies une famille, The Middle va forcément te parler Billy. C’est hilarant, c’est émouvant, c’est bourré de messages géniaux ! Le dernier épisode de la série m’a absolument dévasté, pas parce qu’il était triste (encore que), mais parce que c’était la fin d’une ère. La seule raison pour laquelle je n’ai pas parlé de la série ici, c’est qu’elle a 8 saisons et qu’il y a tant à dire que j’ai peur de ne pas pouvoir lui rendre justice comme il se doit.

J’ai aussi pu découvrir quelques pépites, notamment grâce à mon abonnement à Netflix, comme The End of the F***ing World, Perdus dans l’Espace, Unbreakable Kimmy Schmidt et Please Like Me. Elles sont toutes courtes, et excellentes, je recommande chaudement. Hors Netflix j’ai aussi découvert The Good Doctor, et l’hilarante Whose Line Is It Anyway ? qui m’a fait pleurer de rire un nombre incalculable de fois. C’est du grand délire, c’est un format court, et pour peu que tu parles anglais ça va très certainement refaire ta journée !

Mais ma meilleure découverte de l’année, c’est sans conteste Black Mirror qui est une tuerie dans tous les sens du terme. C’est une série qui est tout bonnement incroyable. L’écriture et la réalisation sont brillants, les idées sont géniales, tout est parfait. L’épisode interactif sorti le 28 décembre, « Bandersnatch », est l’apothéose de la saga et un grand moment du petit écran ! Je frémis d’impatience à l’arrivée de la saison 5.

source
Oui. Oui. Oui.

LE GRAND ÉCRAN

Mais trêve de bavardages, passons aux choses sérieuses. J’ai vu 93 films cette année, dont 31 sortis en 2018, dont 23 au cinéma. C’est pas trop mal. Je vais pas revenir sur ceux qui ne datent pas de 2018, ça n’a aucun intérêt, ni d’ailleurs sur les 31 autres en détail parce que ce serait un peu long. Faisons tout de même un petit tour d’horizon.

Comme tous les ans par principe, j’ai commencé 2018 par une séance de cinéma avec Three Billboards. La véritable force du film c’est ce constant équilibre entre le drame et la gravité d’un côté, parce que le thème de base est vraiment pas marrant, et des situations hilarantes de l’autre. C’est très frères Coen comme ambiance, en encore plus fort : ça m’a rappelé un peu No Country For Old Men et Burn After Reading, en plus drôle pour le premier et plus sérieux pour le second. En bref, Three Billboards c’est bon, manges-en !

Le début d’année a bien évidemment été marqué par tous les films des Oscars : Les Heures Sombres, Pentagon Papers, Call Me By Your Name et bien sûr le poétique La Forme de l’Eau, Oscar du Meilleur Film, que j’ai déjà encensé dans le tout premier article du blog.

2018 a été une très grosse année au niveau des blockbusters. Le Labyrinthe : Le Remède Mortel, conclusion en demi-teinte d’une pourtant géniale saga littéraire, Ready Player One, une orgie de pop culture exaltante mais bancale, le très drôle Deadpool 2 qui surpasse son prédécesseur, Solo qui est une addition pas vraiment nécessaire à l’univers Star Wars, Jurassic World : Fallen Kingdom qui est l’incarnation de tout dans la forme, rien sur le fond (mais quelle forme, tout de même !), Ocean’s 8, un bon divertissement, Les Indestructibles 2 qui est pour moi en deçà du premier volet, Mission Impossible : Fallout qui est absolument phénoménal, et enfin Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald qui est très inégal. Mais évidemment qui dit blockbuster dit Marvel, et 2018 a été la cerise sur le gâteau du MCU : Black Panther, vraiment bien mais très surcôté, Ant-Man et la Guêpe sympathique et rafraichissant, mais surtout l’énorme claque d’Avengers : Infinity War. Je n’ai pas assez de superlatifs pour exprimer à quel point ce film a été un orgasme cinématographique de fanboy pour moi. À tel point que je l’ai vu 2 fois au cinéma, et que j’ai pris une claque à chaque fois. C’est mon coup ultime de cœur de l’année, tout simplement.

BOUYAH !

2018 m’a aussi offert pas mal de bonnes surprises, comme par exemple la sortie, après 25 ans de galère, de L’Homme qui tua Don Quichotte, qui n’est resté qu’une semaine et demi dans les cinémas et c’est bien dommage. Il y a aussi eu Love, Simon qui était vraiment sympathique, le surprenant Sale Temps à l’Hôtel El Royale qui est bien plus fin qu’il ne le laisse penser, le jouissif Bohemian Rhapsody avec lequel j’ai conclu l’année sur le blog, et le touchant First Man qui sera à mon avis un sérieux concurrent pour les Oscars de cette année. Mais mes deux gros coups de cœur de l’année ont été deux films de SF indépendants (comme par hasard) : Sans un Bruit, qui m’a très agréablement surpris alors que j’allais le voir sans attentes particulières, et The Endless qui brille par sa simplicité de moyens et son ambiance fantastique et mystérieuse.

Et un bon moyen de découvrir de bonnes surprises, c’est encore une fois Netflix. Certes, il n’y a pas que du bon, je pense notamment à Godzilla : La Planète des Monstres qui m’a profondément fait chier, mais en dehors de ça il y a plein de petites pépites : l’indescriptible Mute, l’étrange Cloverfield Paradox qui est inégal mais qui a le mérite d’essayer des choses, le formidable Annihilation, l’amusante, mais pas que !, Ballade de Buster Scruggs et le très original Mowgli qui change de nos versions habituelles du Livre de la Jungle. En bref, 2018 a été un bon cru.

Le dernier film que j’ai regardé cette année a été Godzilla vs. Hedorah. Alors oui, c’est pas très glamour pour les fêtes de fin d’année, mais je m’explique : je suis en train de me faire une rétrospective de vieux films Godzilla pour me préparer à Godzilla II : Roi des Monstres, qui sort début juin. C’est pas toujours qualitatif, mais ça vaut le coup d’œil ; de toutes façons, on aura l’occasion d’en reparler d’ici juin 😉

4a9d3-running
Run ! It’s Gojira !

L’ÉCRAN DE MON PC

Passons maintenant à la partie qui nous intéresse le plus : le 7ème Café. Ce blog de cinéma que j’ai créé le 25 février 2018 dans le but de partager ma passion et de te faire découvrir, ou redécouvrir, des œuvres cinématographiques dignes d’intérêt va fêter en 2019 son premier anniversaire ! Et pour une première année, 2018 a été à mon humble avis une jolie réussite.

2019-01-02

Côté statistiques, le blog a ameuté 953 visiteurs et 1653 vues, ce qui me paraît tout à fait correct. On a pu voir une croissance au cours de l’année, avec des pics en mars, juin et octobre, qui sont les mois où j’ai fait de la pub pour le blog à droite à gauche. On remarque tout de même un petit ralentissement en novembre, avec les articles sur Disney, et en décembre en partie à cause de mon rythme de publication erratique. Mais bon, ça reste très satisfaisant 😀

J’ai publié pas moins de 42 articles en 2018 (comme par hasard), donc j’ai globalement – globalement – respecté mon rythme d’un article par semaine. Si on ne compte que les vues des articles, on arrive à une moyenne de 18 vues par critique, avec 1 J’aime sur chacun d’entre eux. Je suis assez content d’avoir réuni un petit groupe de réguliers et je te remercie infiniment de m’accorder ton attention Billy !

Passons maintenant en revue tout ce qu’on a pu voir en 2018 au 7ème Café, l’occasion pour toi Billy si tu m’as rejoint en cours de route de pouvoir revenir sur des critiques que tu as peut-être ratées.

L’année a commencé par mes deux articles sur la cérémonie des Oscars 2018 ; mes pronostics et le commentaire des résultats. Ça a été des articles plutôt longs, mais qui ont bien plu, donc je vais essayer d’améliorer la forme pour cette année et on verra ce que ça donnera !

Les critiques alphabétiques sont les critiques phares du blog. Ce sont ces longs articles où j’évalue sans restriction tous les détails d’un film, afin d’apporter un nouveau regard sur une œuvre. Elles sont en tête du nombre de vues et j’en suis très fier puisque ce sont les articles qui me demandent le plus de temps, mais qui sont aussi ceux qui me plaisent le plus d’écrire. Comme je l’ai déjà dit, si il y a une catégorie qui représente tout ce que je fais ici, c’est bien celle-là. En 2018, on s’est penchés sur les lettres de A à D, en passant deux fois par B et en étudiant D en deux parties car c’est bien le minimum nécessaire pour Disney, sans oublier la lettre C qui est mon film préféré !

L’autre format phare du blog, c’est bien sûr Le Pub, les critiques mensuelles pour lesquelles c’est toi qui décide de quel film je parle, via un sondage sur Facebook ! C’est la catégorie qui a le plus de succès après les critiques alphabétiques, ce qui est un peu normal puisqu’après tout c’est toi qui choisis de quoi je parle. Ce sont, j’ai presque envie de dire « sans surprise », les Pubs sur Jurassic Park et Atlantide qui ont réuni le plus de lecteurs avec une vingtaine de vues chacun.

La dernière catégorie particulière du 7ème Café, c’est le 4ème Café, rubrique consacrée à des scènes musicales dans des films ou des séries. Je dois avouer que le format n’a pas trop accroché, puisque la catégorie culmine en bas de mon classement de vues, et ça a même été décroissant au cours de l’année. Par conséquent, cette catégorie ne sera pas continuée en 2019, donc voici ses seuls représentants :

Et bien sûr autour de ça, il y a eu toutes les critiques classiques de films et de séries. Ça fait beaucoup ! La critique d’Infinity War a été un énorme succès, l’avantage étant que je l’ai publiée le week-end suivant directement la sortie du film, et, étrangement, ma critique du petit film de science-fiction The Endless, qui je croyais n’allait pas attirer plus que ça, a récolté pas moins de 96 vues ! Incroyable, non ?

FILMS

SÉRIES

giphy[1]
Tous ces articles ! Mouahahahaha !

ILS ONT QUITTÉ NOS ÉCRANS

J’aimerais profiter de ce bilan pour que nous nous souvenions de ces gens du monde du 7ème Art, ou du petit écran, qui nous ont quittés en 2018. Un modeste dernier hommage à ceux qui ont marqué de leur empreinte un peu de mon paysage culturel.

  • Jerry Van Dyke (27 juillet 1931 – 5 janvier 2018), le facétieux petit frère de Dick Van Dyke (Mary Poppins) que l’on retrouvait dans The Middle
  • Jóhann Jóhannsson (19 septembre 1969 – 9 février 2018), un compositeur qui collaborait régulièrement avec Denis Villeneuve (Prisoners, Sicario, Premier Contact)
  • Verne Troyer (1er janvier 1969 – 21 avril 2019), l’inoubliable Mini-Moi haut de 81 centimètres de la série des films Austin Powers
  • Pierre Bellemare (21 octobre 1929 – 26 mai 2018) et son incomparable voix
  • Burt Reynolds (11 février 1936 – 6 septembre), l’éternel cowboy américain
  • Venantino Venantini (17 avril 1930 – 9 octobre 2018), le dernier des Tontons Flingueurs
  • Mais surtout Jean Piat (26 septembre 1924 – 18 septembre 2018), immense acteur de théâtre et inoubliable voix française de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux, Frollo dans Le Bossu de Notre-Dame et Scar dans Le Roi Lion.
  • Et enfin Stan Lee (28 décembre 1922 – 12 novembre 2018), l’homme sans qui Marvel ne serait rien et dont on se plaisait à chercher les apparitions furtives dans chacun des films de la firme

Adieu messieurs, vous nous manquez déjà.

Excelsior.

LES ÉCRANS EN 2019

Et maintenant la grande question, qu’est ce qu’on va faire cette année ?

Côté séries, je vais bien évidemment continuer à suivre celles qui sont en cours, à savoir The Big Bang Theory, Young Sheldon, Whose Line Is It Anyway, The Good Doctor et Unbreakable Kimmy Schmidt. J’attends aussi les nouvelles saisons de Star Trek : Discovery, Stranger Things et Black Mirror, ainsi que Star Wars : The Clone Wars qui va renaître de ses cendres pour enfin offrir aux fans la conclusion qu’elle aurait dû avoir. Pour le reste, je me laisserai porter ! Ah oui, et si tu te poses la question, non, je ne suis pas Game of Thrones, cette série ne m’intéresse pas, donc non, je ne vais pas regarder la dernière saison.

Côté films, le programme va être chargé. Voici la liste exhaustive de tous les films que j’espère voir en 2019 : Glass, Dragons 3 : Le Monde Caché, La Grande Aventure LEGO 2, Captain Marvel, Dumbo, Shazam, Rocketman, X-Men : Dark Phoenix, Godzilla II : Roi des Monstres, Toy Story 4, Spider-Man : Far from Home, Le Roi Lion, Once Upon a Time in Hollywood, Ça : Chapitre 2, Green Book, Boy Erased, Les Nouveaux Mutants, Chaos Walking, Terminator 6, Kingsman 3 et Ad Astra. J’essayerai aussi de voir les 9 films qui seront nommés à l’Oscar du Meilleur Film, et bien sûr comme chaque année je découvrirai encore plein d’autres choses par hasard – et toi aussi, j’espère ! Mes plus grosses attentes se tournent vers Artemis Fowl, qui est l’adaptation d’une de mes séries de livres préférées et qu’on attend depuis longtemps, donc j’espère qu’elle fera honneur à l’original, Joker, puisque le Joker est mon méchant de film préféré, tout simplement, et qu’il est temps qu’il ait un film à lui tout seul qui soit au moins à la hauteur de ce que Ledger a fait dans The Dark Knight, Star Wars IX, parce que je suis un fan incontesté de Star Wars et que oui, j’apprécie la nouvelle trilogie et j’attends avec impatience sa conclusion, et évidemment, la hype maximale, c’est Avengers : Endgame après la claque titanesque d’Infinity War, je suis au bord de l’hystérie. Et il va falloir attendre avril, en plus… Ça va être long.

Pour finir, que va t-il se passer sur le blog en 2019 ? Et bien comme en 2018, tu peux t’attendre à au moins un article par semaine, publié le dimanche dans 90% des cas, le mercredi sinon. Comme l’an dernier aussi, on se penchera sur les Oscars courant février, les critiques alphabétiques vont continuer de E à I, peut-être même jusqu’à J, et les Pubs aussi seront là tous les mois. J’aimerais aussi beaucoup faire des articles en partenariat, comme je l’ai fait en novembre avec mon ami Olivier sur cette déjection putride qu’est Strawinsky, et enfin je suis aussi en train de préparer un top 100 de mes films préférés, qui devrait arriver aux alentours des Oscars. Et puis plein d’autres choses encore…

En tous cas merci infiniment à toi Billy, parce qu’un blog sans lecteur ça n’aurait pas grand intérêt ! N’hésite jamais à mettre des J’aime ou à commenter les articles, ça me permet de voir ce qui plaît ou ce qui ne plaît pas, et n’hésite pas non plus à me proposer des films que tu aimerais voir critiqués, parce que je prends toujours en compte ce que tu me dis. Par exemple, si tu aimerais qu’en 2019 je commente des films cités ci-dessus pour accompagner tes séances de cinéma, et bien fais le moi savoir ! Encore bonne année à toi, et je déclare la saison 2019 du 7ème Café… ouverte !

source
Je suis pas sorti de l’auberge, moi.

— Arthur

Tous les gifs et images utilisés dans cet article appartiennent à leurs ayant-droits respectifs, et c’est très bien comme ça

 

 

2 commentaires sur “2018 – INFINITY YEAR

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :